HnO Éducation Auto Amour #21 / Devenir son maitre #3 / Concept de Liberté

La liberté est un autre concept qui peut être pris en compte dans cette maîtrise de notre être.

Les potentiels sont en vous.
La connaissance est Partage
Ne prenez que ce qui est bon et juste pour vous
Be One
Pank

Sites :
06- Apprendre l’Hypnose et l’Education Auto Amour
http://www.hno-hypnose.com
http://www.laboratoire-hypnose.com

Mail : hype.ose@gmail.com
Fb : pank hno.
Skype : pank.hno

Publicités

Réflexions sur l’Internet

fbevil

Internet était un superbe outil. Je le mets au passé parce qu’aujourd’hui, il semble que cette sphère soit devenue tellement libre qu’elle est de plus en plus contrôlée, endoctrinée. L’internet devient l’outil de propagande du 21e siècle, avec de nombreuses tendances qui se retrouvent rapidement aux même sources.

On voit de plus en plus de Hoax dans nos mails, sur nos réseaux sociaux. La force de la contre informations  est de faire croire que nous possédons un savoir et que grâce à nous le peuple va ouvrir les yeux. Les relayeurs devenant les meilleurs commerciaux d’une information invérifiable, seulement sur des sites ou des sources ‘anonymes’, ‘secrètes’, ‘de personnes bien informées’…

Cette logique de dire qu’une personne ou un groupe sait tout, sans jamais l’a mettre en lumière est une forme de SUBSTITUTION.

Cette technique est très connue en manipulation, pour appuyer et étayer des discours avec comme référence un homme illustre, une source secrète et autres. Comme il y a peu de chance que nous, consommateurs de l’information, allions faire des recherches, nous adhérons et appuyons la thèse. La déformant et l’amplifiant en bon téléphone arabe.

Certains me rétorqueront que maintenant grâce à l’internet, rien ne se perd, et nous pouvons retrouver des phrases et des contradictions émises par des politiques ou des personnes publiques. Avec un petit montage et une diffusion Youtube, nous avons un ‘buzz’ sur la médiocrité de ces gens qui nous entourent, qui nous gouvernent. C’est vrai, rien ne se perd plus, seulement comme la propagande Russe, durant le règne Communiste, qui montrait les Champs Elysées vident la veille d’un défilé militaire, comme étant le Paris du quotidien, prendre une photo, une phrase, un instant hors contexte, laissent aux ‘monteurs’ le loisir d’y exprimer ce qu’il souhaite.

Chaque jour, nous avons de nouvelles informations, de nouvelles vérités. Nous critiquons ce que beaucoup nomme les ‘merdias’, mais nous adhérons à des thèses de sites divers. Le plus intéressant est de remonter à la source de ces sites, et rapidement nous trouvons des liens avec des extrémismes de toutes parts, politiques, économiques, religieux.

L’internet et les réseaux sociaux comme fer de lance permettent une chose que jamais je n’aurais cru possible avant, des jeunes issus de la diversités, relaient et approuvent des fachistes anti-diversité. Les réseaux sociaux laissent croire à une liberté de penser et de s’exprimer, seulement les tendances qui sont proposées sur ces outils sont dès le départ orientées. Il n’y a d’ailleurs que peu d’arguments dans les commentaires, mais plutôt une lutte veine entre des opinions comme à l’époque de la guerre froide, les uns et les autres étant persuader que leurs vérités, leurs sources d’informations sont les plus justes.

La population devient de plus en plus critique vis à vis des journalistes qu’ils estiment vendus. Seulement avec tous les défauts et les pressions qu’ils subissent, ils ont appris durant leurs études à penser ‘neutre’. Il est vrai que c’est impossible d’être neutre mais ils tendent à l’être. A l’inverse de la pire des inventions pour la diffusion de contenues, le journalisme de proximité.

Les personnes impliquées ou impliquantes vont donner des informations, comment peuvent elles prendre le recul nécessaire pour être factuelles ?

Alors aujourd’hui, qu’attendons nous ? Sommes nous tellement libres que nous sommes soumis à nos smartphones pour voir les nouvelles du facebook et autres sites d’informations ‘sures’ et alternatives ? Est ce que nous souhaitons encore relayer l’information dont nous ne cherchons jamais les origines ?

Combien de fois, ai je lu des thèses remplies de colère sur des parties de documents alors que personne n’a pris le temps de lire les textes initiaux ?

Internet pouvait nous ouvrir mais la désinformation, nous mène à obéir à des diktats invisibles. Alors nous devenons paranos, complotistes, on construit des théories alambiquées et pendant ce temps le pouvoir, ceux qu’aucune insulte, aucun commentaire, aucun blog ou site d’informations alternatifs, ne pourront faire changer d’opinions, continuent à vivre sereinement.

Est ce que l’internet libre doit enfermer dans des dogmes et pire derrière un écran ?

Est ce que l’information juste doit être obscure comme les mensonges dénoncés par ces derniers ?

Qui gagne à ce que nous ne trouvions plus aucune réponse valable et que l’effet mouton soulève la masse, loin de tout ? A devenir des activistes du clavier qu’offrons nous à la réalité ? A part introduire des croyances sans fondements, sans explications, sans preuve, comment forme-t-on la pensée critique, la réflexion ?

L’internet libre devait offrir un chemin vers plus de connaissances, plus d’échanges, plus de réflexions, pourtant nous lisons tous les mêmes informations, nous relayons tous la même propagande. Les Médias et la télévision est jugée comme vendue, pourtant il est étonnant que sans que je n’allume jamais ma télévision, j’ai exactement les mêmes informations que ceux qui l’a regarde… Est ce que nous ne cherchons pas un ennemi là où il ne se trouve pas ? Ou se trouve la cohésion ? L’aide ? Le Support que le partage sans limite devrait offrir ? Ou se trouve les échanges intellectuels sans arriver à des insultes, des propos nauséabonds et irrespectueux pour un des interlocuteurs ?

Sommes nous plus dans l’évolution des consciences ou dans l’auto satisfaction d’une pointe d’ouverture alternative ?

Prenez soin de Vous

Be One

Pank