Bougeons nous le…3- Ressentir et vivre ce que l’on ose   

Bougeons nous le…
3- Ressentir et vivre ce que l’on ose    

Vous allez partir à l’aventure de votre vie et ce n’est pas sur votre pc, votre téléphone ou votre télévision que les choses vont arriver. Bien sûr, prenez-les comme des outils et une fois de plus, des leviers pour atteindre votre objectif. Il faudra en plus de cela, avancer dans le monde. Rencontrer des personnes, vendre vos idées, rencontrer des inconnus, partager vos ambitions. Nous ne pouvons pas parcourir le monde sans avoir à croiser l’autre. Alors à vous de faire au mieux pour les contacts et les relations humaines. Vous n’aimez pas cela et bien faites au mieux et imposez vous d’être poli et respectueux. Le monde ne demande pas que vous soyez son pote, dans une société saturée de réel et de virtuel, de rencontres sur des réseaux sociaux ou des applications, vous ne serez qu’une personne de plus dans leur quotidien. Devenez simplement l’exemple de votre projet et de votre cheminement. Soyez habité par ce que vous avez décidé comme étant votre orientation de vie. Notre monde est rempli de personnes qui ne pensent qu’à leurs vacances et aux moments où elles ne bossent pas. Vous devez être différents, vous devez arrêter de vous plaindre de ce que vous vivez en ce moment, c’est de l’énergie perdue pour rien et ça vous enferme dans des ruminations stériles et une fois de plus vous empêchent d’agir, de vivre des expériences et des émotions. Soyez différent et assumez. Soyez celui qui veut atteindre son rêve, soyez l’architecte du monde que vous souhaitez habiter. Si les autres ont le temps de geindre, devenez celui qui n’a pas le temps pour cela, parce que les instants que vous vivez sont dédiés vers ce que vous avez décidé. Cela peut sembler extrême et les personnes qui stagnent dans la plainte du quotidien vous le feront remarquer.

Comme je vous l’ai dit beaucoup vont vous juger et critiquer voire vous haïr. Souvenez-vous, les autres ne demandent jamais que vous changiez, vous leur imposez un mouvement ou un questionnement qu’ils n’ont pas demandé. Vous ne contrôlez pas les autres, les proches comme les autres. Vous n’avez que la maîtrise de ce que vous voulez mettre en place. Prenez du temps pour ressentir, vivre dans chaque cellule de votre corps ce que c’est que d’avancer sur votre périple. Soyez conscient, soyez présent, soyez celui qui vit sa tournée, sa voie. Il ne faut pas se leurrer, il y a des jours ça va être difficile et vous allez devoir travailler votre encaisse. Il va y avoir des envies de fuir et de tout arrêter. Votre mental devra reprendre le relai et cette fois, il ne devra pas fantasmer ou rêver, juste vous soutenir quand les sensations dans le corps seront de la souffrance. Nous pouvons mettre au monde nos projets et nos vies avec souplesse, mais les contractions nous rappelleront que nous devons rester centrer pour accoucher de notre véritable être. Apprenez à méditer/auto hypnose, respirer, vous retrouver dans des états d’apaisement. Vous allez trouver des zones de conforts qui vous permettront de lâcher ces ressentis lourds et ses envies d’abandon. Reliez toujours votre corps et votre esprit, ne devenez pas un être unidimensionnel, vous êtes bien plus. Vous ne choisissez pas de vivre le chemin facile. Devenir ce que vous êtes, faire ce que tant n’ont jamais fait et obtenir des choses qui vous donnent satisfaction , c’est rare. Si ce n’était pas le cas, nous verrions à longueur de temps des personnes satisfaites, heureuses et dans un succès personnel. Notre réalité n’est pas celle-ci, ce qui prouve qu’il y a de la place pour vous, parce que vous avez accepté cette idée que ça pouvait être difficile, que vous alliez passer dans la zone rouge. Comme apprendre à méditer, il est utile de s’entourer de personnes inspirantes, ces personnes qui jamais ne pourront vous jalouser, qui ne souhaitent que votre succès. Ils ne sont pas nombreux, faites confiance à votre instinct.
Ils seront là pour vous écouter, vous conseiller, vous recadrer avec bienveillance. Éveillez-vous à vivre des sensations multiples de la douleur à la satisfaction, à aller dans des zones d’inconfort et à les arpenter de plus en plus sereinement.

Pank

Bougeons-nous le …Serrer les dents et avancer !!! 2- Orienter votre vie


2- Orienter votre vie
Une chose particulièrement difficile pour beaucoup est de ne pas donner un sens à sa vie. Certains ont trouvé inconsciemment la solution au travers de la spiritualité et des religions. Mais pour les autres, quel est le sens de leur vie. Le plus et le moins de ne pas être spirituel, c’est-à-dire penser que le monde à une raison d’être et que nous sommes un élément avec une mission, nous rend libre et particulièrement mal à l’aise vis-à-vis de cette liberté. Plus nous nous retrouvons libres de nos choix, plus c’est anxiogène pour nous, nous le remarquons de façon très simple quand nous avons des menus avec trop de choix, les personnes ne savent pas quoi prendre et laissent le choix au groupe (tu vas prendre quoi.) ou sur des points de référence qu’il connaît suffisamment pour diminuer le doute. Je vous invite dans ce chapitre à vous poser la question de ce que vous voulez, vers quoi voulez-vous orienter votre vie ? Les ‘je ne sais pas’, ne sont pas des réponses, comme je vous l’ai dit précédemment, il faut être prêt à accepter la souffrance des choix ou des décisions. Trouver une orientation est difficile pour beaucoup de personnes, dès lors, ils passent leur temps à répondre, ce que les parents, les professeurs, les conjoints, les responsables ou le monde lui proposent. Ils ne décident pas et passent une vie de plainte parce que ça ne répond pas leurs envies. Ils trouvent après des excuses comme je ne peux pas changer, je ne peux pas reprendre des études, je ne peux pas… Je ne peux pas… Pourquoi se plaindre alors ? Accepter est dès lors bien plus apaisant et c’est tout aussi acceptable pour nos vies. Savoir le chemin que nous souhaitons arpenter ce n’est pas décider d’un objectif de vie qui peut être hyper enfermant. Dépasser la honte de vouloir une chose ou une autre, plus vous allez chercher haut, plus vous devez être capables de vous dire que vous allez devoir en faire plus que n’importe qui, sans compter l’énergie que vous allez mettre en place. Orienter sa vie, c’est voir les possibles dans notre tête, mais très rapidement le faire se connecter à son corps et ses actions. La plupart de nos écoles de développement personnel, nous proposent de changer nos pensées, nos façons de voir les choses et elles ont raison, mais combien de pratiquants ne deviennent que des théoriciens. Nous devons AGIR, mettre en place la pensée. Une idée qui tourne trop dans la tête sans être activée, peut devenir une obsession destructive et pire une illusion. Combien de nos proches ont des idées depuis des décennies et en sont toujours au même point, aucune action, aucune mise en confrontation avec la réalité ? On peut facilement se trouver des excuses, de nouvelles réflexions, vous pouvez préparer autant que vous le souhaitez votre voyage, le vécu ne sera jamais le même et vous aurez des imprévus. Choisir une direction, ce n’est pas rester dans une ville unique, c’est observer les possibles, voir si ça correspond à ce que nous avons en tête, avec les idées et les expériences que nous attendons. Alors, que voulez-vous être ? Que voulez-vous faire ? Que voulez-vous avoir ? Il est essentiel chaque jour et plus encore quand nous sommes dans une période difficile de notre vie de savoir où on se dirige, avec parfois des objectifs pour nous IMPOSER des actions, des mouvements. J’utilise l’idée d’orientation davantage qu’objectif parce que c’est une sémantique active. L’objectif est comme un trophée, une chose qui nous donne l’impression de rester (souvent au placard), l’orientation est une route, nous devons l’arpenter pour la découvrir, pour la vivre, pour la ressentir. Quand est-ce que vous sortez de vos pensées ? Quand est-ce que vous sortez de vos rêves pour les rendre possibles ? Est-ce que vous pouvez devenir le destructeur des rêves ? Pouvez-vous devenir le réalisateur de vos envies ? Quand je vous invite à détruire vos rêves, c’est qu’un rêve qui devient une réalité n’existe plus dans sa forme première. De plus, le rêve est puissant, mais comme une lame à double tranchant, il ne peut rester que l’illusion d’un futur meilleur et non l’action d’un présent au mieux de ce que nous sommes. Alors, où vous dirigez vous ?
A suivre Pank

Bougeons-nous le … Serrer les dents et avancer !!! / 1- Soyons prêt à serrer les dents

Bougeons-nous le …
Serrer les dents et avancer !!!

1- Soyons prêt à serrer les dents
Nous sommes dans un monde qui nous protège. En France, encore plus que dans de nombreux pays, nous avons de la chance d’avoir un système qui nous aide et supporte. Néanmoins, nous en sommes devenus trop dépendants, nous sommes devenus des assistés et nous en sommes responsables. Je comprends que l’on puisse jouer avec un système, il y a des règles et être malin/filou est une façon de gérer sa vie. Ce n’est pas vers cela que je vous propose de vous diriger. Vous savez que comme dans un jeu vidéo au pire, vous aurez un bonus avec le système, mais avant tout, c’est ce que vous allez mettre en place par et pour vous-mêmes qui va déterminer votre vie. Utiliser les leviers ce n’est pas rester sur ses leviers. Vous utilisez une perche pour sauter l’obstacle, pas pour rester camper dessus. Notre monde n’est pas sympathique. Les gens pensent avant tout à eux et nous sommes pareils. Nous, nos familles, nos potes, nos groupes, après vient le monde qui souvent nous semble peu enclin au partage. C’est seulement dans nos gènes, nous sommes des animaux, nous défendons ce que nous avons et notre groupe envers tous les éléments externes. La communication sera notre allié pour nous ouvrir, accueillir et avancer ensemble, mais ne vous en voulez pas de voir les ‘autres’ comme une menace initialement. Maintenant, qu’importe que votre monde vous semble bon ou mauvais, sachez une chose… Vous ne pourrez jamais le contrôler. Nous ne pouvons travailler que sur notre maîtrise de nous-mêmes. Alors, parfois, vous aurez des alliés et parfois vous aurez des opposants et cela ne devra en rien faire bouger votre orientation. Comme je vous le proposais en introduction, êtes vous prêt à accepter la souffrance ? Êtes-vous prêt à garder vos plaintes et vos frustrations pour les transformer en énergie, en motivation, en essence de votre cheminement ?
Nous allons passer notre vie à avoir des décisions à prendre, à avoir des obstacles ou des opportunités. Nous allons devoir revoir nos objectifs, mais nous pourrons rester sur la route, la voie que nous avons décidé d’arpenter. Si vous oser briller et plus encore quand vous brillerez, vous allez attirer un paquet d’obscurité. Réussir, aller au-delà de ce que les autres voient de vous, va attirer de la haine et de la jalousie.
Nous ne sommes pas éduqués à cela. Le monde nous vend des valeurs de solidarité et d’entre aide, mais dans une médiocrité. Vous verrez beaucoup moins de solidarité, si vous êtes riches, si vous côtoyez les sommets, ou si vous êtes synonymes de succès. Êtes-vous prêts à vivre cela ? Les amis, les proches qui se décomposent, qui vous trahissent, qui vous en veulent d’y être arrivé, qui diminuent vos efforts, qui trouvent des raisons pour vous dégrader, êtes-vous prêts ? Comme je vous le disais, vous ne contrôlerez jamais les réactions des proches et des éloignés, des connus comme des inconnus, vous ne pourrez maîtriser que vous, votre mental, votre corps et vos émotions. Si cela vous semble acceptable, si vous acceptez que peut être tout ce que vous connaissez et avec quoi vous êtes confortables puissent exploser, alors prenez une grande respiration et faites un premier pas.

A suivre
Pank

Bougeons-nous le …Serrer les dents et avancer !!! / Introduction

Suite à un échange avec un pote, je vous partage mes quelques mots que j’ai écrit il y a quelques temps. Je vous mettrais les 5 parties, jour après jour.
La connaissance est Partage, Diffusez la.Ne prenez que ce qui est bon et juste pour vous Be One Pank


Bougeons-nous le …Serrer les dents et avancer !!!

Introduction

Nous sommes dans une société où beaucoup de choses sont possibles. Nous avons la possibilité de pouvoir nous épanouir, parfois avec plus ou moins de luttes, mais nous en avons l’opportunité. Nous aimerions souvent que les choses soient plus simples. Nous découvrons le développement personnel qui nous vend parfois cette idée paradoxale, si les choses doivent se faire, tout va se mettre en place facilement. Et pourtant, notre quotidien peut nous prouver que ce n’est pas le cas. Nous nous retrouvons à devoir nous battre, à subir des échecs, à devoir nous relever et continuer à avancer vers ce que nous souhaitons, vivre et expérimenter. Comme vous le savez sûrement, je pense que l’humain est limité et cependant plein de potentiels qu’il ne prend pas le temps d’exploiter. Nous nous sommes tellement conformés à nos familles, à nos sociétés, à nos peurs, à nos croyances, que nous sommes devenus des parcelles de nous-mêmes. Nous n’osons même plus être NOUS. Nous sommes dans cette crainte de briller, nous sommes dans cette crainte de ne plus nous retrouver dans cette place que nous avons achetée il y a tellement longtemps. Nous attendons des super-pouvoirs, nous rêvons de vivre une vie que nous n’osons pas mettre en place. Nous n’osons plus parce que nous avons déjà échoué. Nous pensons que nous ne sommes pas capables de mieux, que nous avons tout donné. Nous avons validé la défaite, nous en avons fait l’allié de notre vie, nous en avons fait le centre de nos colères, de nos frustrations. Nous n’osons plus parce que ce monde nous semble être contre nous. Nous réussissons à trouver des excuses que notre regard valide : je n’ai pas les capacités, je ne suis pas doué, je ne suis pas né avec l’argent, les moyens, le corps, la tête… Alors nous tuons nous-mêmes nos rêves. La société et souvent nos entourages nous validant notre état d’esprit.Pourtant, si vous êtes un vrai loser, vous devez être capable de vous rendre compte que vous êtes des encaisseurs. Vous avez déjà dû constater qu’importe ce qui se passe dans votre tête ou dans votre vie, le soleil se lève et une nouvelle journée commence. Vous pouvez penser ce que vous voulez, vous pouvez vous enfermer dans une obscurité emplie de plaintes et de critiques, vis-à-vis du monde et des autres. Quand est-ce que nous allons oser devenir ce que nous sommes programmés à faire ? Quand allons-nous nous poser pour dépasser ce que nous avons, nous-mêmes répétés comme une suggestion devenue notre réalité ? Voulez-vous oser être, faire et avoir ce que vous désirez dans la vie ? Cela ne sera pas facile, cela ne sera pas quelques suggestions, quelques visualisations, ou une quelconque attraction. Je me souviens, il y a plus de 20 ans, une personne qui m’a dit que dans la vie, nous pouvions attirer les choses dans la vie avec douceur, que c’était un état d’esprit. Elle a loupé tout ce qu’elle a mis en place, elle n’était pas prête à serrer les dents suffisamment longtemps… Je vous invite à OSER et vous disciplinez. Je vous invite à accepter de perdre, de tomber. Je vous invite à apprendre à chuter et taper, pour recommencer. Je vous invite à comprendre que la douleur est transitoire, elle peut durer des jours et parfois des mois, mais que vous allez pouvoir briller d’être vous.
(A Suivre)

HnO Bougeons notre corps pendant le Coronavirus #45

Du karate 🙂

Coaching avec Sonny :
https://instagram.com/sonny_coach?igshid=g74tc7moyjm9

Yoga with Nastasia : https://www.facebook.com/groups/455709675168423/

Le Gymnase avec Alex : https://www.youtube.com/channel/UCMXvPpgDgdC5rFSQToh2ENQ

Tous les Jeudis, Formation en ligne.
Consultations avec Pank possibles via Skype

Toutes vidéos HnO répertoriées ici : https://bit.ly/2UHyREj

Testez, observez et concluez par vous mêmes.
Les potentiels sont en vous.
La connaissance est Partage
Ne prenez que ce qui est bon et juste pour vous
Be One
Pank

Mon Tipeee :
https://fr.tipeee.com/hno-hypnose

Sites :
Bienvenue sur Hypnose Fusion
http://www.hno-hypnose.com

Mail : pankhno@gmail.com
Page FB : https://www.facebook.com/hnohypnose/
Skype : pank.hno

#hypnose #hypnotherapie #autohypnose #questiosophie #hypnosophie #coaching #hnohypnose #Experience #flexibilité #Psychologie #podcast

Bougeons-nous le … / Orienter votre vie

24276941_cover-page-001

2- Orienter votre vie

Une chose particulièrement difficile pour beaucoup est de ne
pas donner un sens à sa vie. Certains ont trouvé inconsciemment
la solution au travers de la spiritualité et des religions. Mais
pour les autres, quel est le sens de leur vie. Le plus et le moins
de ne pas être spirituel, c’est-à-dire penser que le monde à une
raison d’être et que nous sommes un élément avec une mission,
nous rend libre et particulièrement mal à l’aise vis-à-vis de cette
liberté. Plus nous nous retrouvons libres de nos choix, plus c’est
anxiogène pour nous, nous le remarquons de façon très simple
quand nous avons des menus avec trop de choix, les personnes
ne savent pas quoi prendre et laissent le choix au groupe (tu vas
prendre quoi.) ou sur des points de référence qu’il connaît
suffisamment pour diminuer le doute. Je vous invite dans ce
chapitre à vous poser la question de ce que vous voulez, vers
quoi voulez-vous orienter votre vie ? Les ‘je ne sais pas’, ne sont
pas des réponses, comme je vous l’ai dit précédemment, il faut
être prêt à accepter la souffrance des choix ou des
décisions. Trouver une orientation est difficile pour beaucoup
de personnes, dès lors, ils passent leur temps à répondre, ce que
les parents, les professeurs, les conjoints, les responsables ou le
monde lui proposent. Ils ne décident pas et passent une vie de
plainte parce que ça ne répond pas leurs envies. Ils trouvent
après des excuses comme je ne peux pas changer, je ne peux pas
reprendre des études, je ne peux pas… Je ne peux
pas… Pourquoi se plaindre alors ? Accepter est dès lors bien
plus apaisant et c’est tout aussi acceptable pour nos vies. Savoir
le chemin que nous souhaitons arpenter ce n’est pas décider
d’un objectif de vie qui peut être hyper enfermant. Dépasser la
honte de vouloir une chose ou une autre, plus vous allez
chercher haut, plus vous devez être capables de vous dire que
vous allez devoir en faire plus que n’importe qui, sans compter
l’énergie que vous allez mettre en place.

Orienter sa vie, c’est voir les possibles dans notre tête, mais très
rapidement le faire se connecter à son corps et ses actions. La
plupart de nos écoles de développement personnel, nous
proposent de changer nos pensées, nos façons de voir les choses
et elles ont raison, mais combien de pratiquants ne deviennent
que des théoriciens. Nous devons AGIR, mettre en place la
pensée. Une idée qui tourne trop dans la tête sans être activée,
peut devenir une obsession destructive et pire une
illusion. Combien de nos proches ont des idées depuis des
décennies et en sont toujours au même point, aucune action,
aucune mise en confrontation avec la réalité ? On peut
facilement se trouver des excuses, de nouvelles réflexions, vous
pouvez préparer autant que vous le souhaitez votre voyage, le
vécu ne sera jamais le même et vous aurez des
imprévus. Choisir une direction, ce n’est pas rester dans une
ville unique, c’est observer les possibles, voir si ça correspond
à ce que nous avons en tête, avec les idées et les expériences que
nous attendons. Alors, que voulez-vous être ? Que voulez-vous
faire ? Que voulez-vous avoir ? Il est essentiel chaque jour et
plus encore quand nous sommes dans une période difficile de
notre vie de savoir où on se dirige, avec parfois des objectifs
pour nous IMPOSER des actions, des mouvements. J’utilise
l’idée d’orientation davantage qu’objectif parce que c’est une
sémantique active. L’objectif est comme un trophée, une chose
qui nous donne l’impression de rester (souvent au placard),
l’orientation est une route, nous devons l’arpenter pour la
découvrir, pour la vivre, pour la ressentir. Quand est-ce que
vous sortez de vos pensées ? Quand est-ce que vous sortez de
vos rêves pour les rendre possibles ? Est-ce que vous pouvez
devenir le destructeur des rêves ? Pouvez-vous devenir le
réalisateur de vos envies ? Quand je vous invite à détruire vos
rêves, c’est qu’un rêve qui devient une réalité n’existe plus dans
sa forme première. De plus, le rêve est puissant, mais comme
une lame à double tranchant, il ne peut rester que l’illusion d’un
futur meilleur et non l’action d’un présent au mieux de ce que
nous sommes. Alors, où vous dirigez vous ?

Téléchargement : https://goo.gl/s7N9tQ

Be One

Pank