La solidarité une réponse à la fois humaine et économique

Delta

La solidarité une réponse à la fois humaine et économique

Plus je regarde les manifestations et les expressions de notre société, plus je me dis que nous cherchons des aides avec des organes officiels qui ne nous apporteront que peu de solutions. Bien sûr, renverser et détruire des systèmes sont des idées qui permettent de se plonger dans des fantasmes projectifs. C’est toujours mieux dans nos têtes et dans les projets que dans les mises en application. On peut le voir avec les concepts cars et les modèles de séries, entre ce qui est vendu et ce qui est sorti dans la réalité, il y a une grande différence et nous allons nourrir d’autres frustrations.

Je comprends que les fins de mois sont difficiles, que la galère est présente chez de nombreuses personnes, pour autant, les rassemblements que nous mettons en place sont pour la plupart du temps pour se plaindre et s’opposer à, plus rarement pour s’unir pour construire. Si le mouvement GJ se voulait pacifique, les appels à la violence et la destruction comme réponse se diffusent bien plus vite et font adhérer de plus en plus de personnes. Détruisons, mettons à sac et puis avec la fin de quelque chose, nous, tellement en colère et tellement enfermés dans nos pensées, nous allons pouvoir mettre immédiatement en place un projet humaniste et égalitaire. C’est oublier que 1789, a vu la monarchie, et même l’empire suivre la mise en place d’une république. Les éléments exogènes doivent être modifiés, petit à petit, avec des coups de pression et des idées constructives, mais pensons aussi à ce que nous pouvons nous faire par nous-mêmes, dans nos propres systèmes. Revendiquer 68 et les avancés sociales, c’est aussi oublier que depuis 68, nous avons saccagé l’éducation et le civisme. Nous avons développé un individualisme sans borne notamment parce qu’il est interdit d’interdire. Les mouvements actuels sont des mouvements de colère, des choses bougeront ou pas, seulement, qui a pu construire un projet positif à long terme sous le coup de la colère et révolte. On l’a vu avec les révolutions arabes, qui après quelques années, n’apportent pas plus de positif, voire du négatif. Alors on se bat les uns contre les autres sur les réseaux sociaux pour dire que chacun à tort. La liberté d’opinion est encore une chose qui nous est autorisée et les désaccords sont des choses qui peuvent être une étincelle à nos réflexions.

Quand je lis qu’est ce que vous faites vous ? Les gilets eux se révoltent, c’est oublier ce que madame et monsieur tout le monde, dans son quotidien avec ses moyens peuvent faire depuis des années. Aider les sans-abris, les restos du cœurs, les dons pour les associations, des portes tenues, de l’écoute, de l’attention à celui qui souffre, un arrêt pour aider une personne qui cherche son chemin ou une personne en difficulté avec ses bagages. Même si les révoltes sont spectaculaires, et surtout bien visuelles grâce à nos téléphones et les vidéos, elles devront être suivies par des gestes du quotidien. Ces choses discrètes que personne ne soupçonne, dont personne ne parle. Si c’est simplement se poser avec des gilets devant l’Arc de Triomphe, juste laisser sa pulsion et sa rage comme une preuve de son engagement citoyen, c’est un peu resté sur la beauté d’un feu d’artifice flamboyant qui aura lieu quelques fois dans l’année en oubliant les étoiles bien moins visibles qui brillent tous les soirs. Une chose qui me touche dans ce qui est vécu actuellement, c’est ce plaisir que les gilets et plus généralement les citoyens ont à se retrouver. Nous attendons des ‘évènements’ pour nous regrouper et échanger, un sujet commun : le foot, la mort d’un chanteur, des attentats, des raz le bol manifestés… Nous avons besoin de l’autre, besoin de cette chaleur humaine, besoin aussi de cancaner, s’agacer, rire, se moquer, rêver, aimer ces instants… Cela fait parti de nous, râleurs, énervés, colériques, timides, suiveurs, leaders, amuseurs… En groupe, nous sommes capables du pire, mener une guerre et faire du mal, comme du meilleur respecter les uns et les autres en acceptant que l’autre puisse ne pas être dans notre vérité. Nous nous plaignons de ne pas avoir d’argent et de dépenser trop dans l’essence, dans la nourriture… Pourquoi ne cherchons-nous pas à faire davantage de covoiturage, en ile de france sur les 160 000 travailleurs de la Defense, ne peut on pas trouver une personne à moins de 10 minutes de chez nous qui part au mêmes horaires que nous ? Moins d’essence, moins de frais, moins de pollution. Seulement, nous, post soixante huitard, nous avons NOTRE maison, NOTRE télévision, NOTRE voiture, NOTRE vie et les autres, s’ils ne font pas partis de nos tribus, sont des cons, des chieurs, des gens qui n’ont rien compris… Nous pourrions nous poser sur des possibles ENSEMBLE. Cela nous rappellerait que le civisme, le vivre ensemble, plutôt que le pour moi seul, peut apporter une chaleur humaine, un retour à nos réalité en plus d’économie.

Nous avons de plus en plus d’applications d’entre aide, qui diminuent les coûts de la vie. Qui ne peut pas prendre une commission d’une personne de son bâtiment (quartier) quand il va dans la zone où la récupérer, on gagne du temps, de l’essence et en plus, cela rapproche les liens. Nous pourrions avoir des personnes qui abuseraient du système comme actuellement le font des personnes en haut, et même en bas de notre pyramide sociale, néanmoins cela resterait une minorité et il faudrait oser aller discuter pour régler les choses, plutôt que de s’agacer derrière un écran. De même, pourquoi ne pas faire des quantités de nourritures plus importantes en fonction des demandes des voisins et partager le coût avec une marge pour le travail et le temps passé. Combien de personnes seraient ravies de manger un plat fait maison et pour beaucoup augmenter la quantité, ne prends pas plus de temps. Les prix seraient plus bas et beaucoup y gagneraient gustativement et humainement. Reprendre la solidarité comme une valeur essentielle, sans avoir l’impression de se faire arnaquer ou entuber. Nous nous plaignons d’un gouvernement qui ne prend pas attention des citoyens et de leurs électeurs, qui ne pensent qu’à eux, mais nous sommes très souvent comme eux et nous sommes en défiance avec les personnes qui vivent proches de nous, la communication se ferme, les échanges diminuent et au final nous nous isolons, en colère, dans la crainte d’un autre qui va encore faire ou se comporter salement.

Nos élites ne sont pas dans l’exemplarité, néanmoins, nous ne le sommes pas non plus entre nous. Nous pouvons donc révolutionner de l’extérieur, et si nous y parvenons, avec le risque de retrouver les mêmes choses d’ici quelques années ou avant de parler de constitution citoyenne, nous-mêmes appliquer ce que nous attendons des dirigeants, avec des vraies valeurs et pas des valeurs Facebook, pour avoir des partages et des likes. Nous avons un potentiel réellement ‘Humain’ dans le sens profond d’humanisme, mais nous sommes devenus les produits d’une société ultra consumériste qui ne veut que toujours plus, qui ne se satisfont plus et attend une perfusion, plutôt que de se battre avant tout avec soi, pour éviter ses penchants mesquins et égoïstes (Moi, Ma familles, Mes potes, le reste rien à faire). Beaucoup galèrent, pensez comment le ENSEMBLE pourrait réduire des coûts, de la fatigue et offrir des opportunités, des échanges et partages. Peut-être aujourd’hui, en plus d’une nouvelle orientation et une pression mise sur les gouvernements, il pourrait être utile de nous ré-éduquer à une entraide, une envie de réussite commune et pas seulement au foot. J’aimerais proposer des petites actions du quotidien, d’aide, de partages et de solidarité commune, au travers d’actions simples, pour l’instant vous pouvez toujours avoir des mp3 d’hypnose gratuits pour vous aider sur vos maux sur http://www.hno-mp3-hypnose.com

Testez, observez et concluez par vous mêmes.
Les potentiels sont en vous.
La connaissance est Partage
Ne prenez que ce qui est bon et juste pour vous
Be One
Pank

Publicités

HnO Hypnosophie #290 : Réflexions sur la Convention NGH et l’avenir hypnose

Je pense que l’hypnose a vraiment une évolution possible grâce aux pays européens dans les années à venir.

Testez, observez et concluez par vous mêmes.
Les potentiels sont en vous.
La connaissance est Partage
Ne prenez que ce qui est bon et juste pour vous
Be One
Pank

Sites :
https://www.apprendre-hypnose.org
http://www.hno-hypnose.com
http://www.laboratoire-hypnose.com

HnO Hypnosophie #288 : Les croyances ne sont pas les leviers ultimes pour nos recadrages

Depuis des années, je constate que nos disciplines bases énormément le travail sur le changement ou le recadrage des croyances dites limitantes.
Plus encore, c’est un peu devenu un mot fourre tout et pour éviter d’aller plus en profondeur, on décrète que c’est juste « sa » croyance ou une perception trop étriquée des choses et qu’il suffit d’ouvrir sa croyance pour que la lumière soi.
Je n’adhère pas à cette logique qui même si elle peut nous être utile dans notre travail n’est pas une réalité.

Ne prenez que ce que est bon et juste pour VOUS.
Testez, observez et concluez par vous mêmes.
Les potentiels sont en vous.
La connaissance est Partage
Ne prenez que ce qui est bon et juste pour vous
Be One
Pank

Sites :
http://www.apprendre-hypnose.org/
http://www.hno-hypnose.com
http://www.laboratoire-hypnose.com

HnO Hypnosophie #277 : Les certifications

Les certifications sont des éléments qui aujourd’hui peuvent ne pas apporter grand chose, comme au contraire donner de sa valeur à son apprentissage.

Testez, observez et concluez par vous mêmes.
Les potentiels sont en vous.
La connaissance est Partage
Ne prenez que ce qui est bon et juste pour vous
Be One
Pank

Sites :
http://www.apprendre-hypnose.org/
http://www.hno-hypnose.com
http://www.laboratoire-hypnose.com

HnO Hypnosophie #262 : La congruence entre l’enseignement et l’attitude est importante pour vous ?

En regardant l’actualité, j’ai lu un article sur Ramadan et sur un de ses étudiants qui expliquait que le plus important était l’enseignement qu’il a partager, pas nécessairement son attitude. Je m’interroge sur la congruence.

Testez, observez et concluez par vous mêmes.
Les potentiels sont en vous.
La connaissance est Partage
Ne prenez que ce qui est bon et juste pour vous
Be One
Pank

Sites :
http://www.apprendre-hypnose.org/
http://www.hno-hypnose.com
http://www.laboratoire-hypnose.com

HnO Hypnosophie #260 : Je suis psychopraticien et je n’aime pas l’humanité et vous ?

Je réponds à une question qui m’est régulièrement posée sur le fait que je n’aime pas l’humain mais que je suis psychopraticien.

Testez, observez et concluez par vous mêmes.
Les potentiels sont en vous.
La connaissance est Partage
Ne prenez que ce qui est bon et juste pour vous
Be One
Pank

Sites :
http://www.apprendre-hypnose.org/
http://www.hno-hypnose.com
http://www.laboratoire-hypnose.com

HnO Hypnosophie #255 : Feed Back Seminaire NGH Train The Trainer London 2018 #5

Dernier jour de formation, qui me fait penser que nous devons en tant que professeur partager l’idée que dans un premier temps, les jeune praticiens pourront être dans un mode ‘histoire d’amour’ avec l’hypnose et vivre de nombreuses hallucinations, positives et négatives. Que passé ce cap, il y aura de réelles remises en question vis à vis de sa profession et sa dsicipline.

Ne prenez que ce que est bon et juste pour VOUS.
Les potentiels sont en vous.
La connaissance est Partage
Prenez soin de vous
Be One
Pank

Sites :
http://www.apprendre-hypnose.org/
http://www.hno-hypnose.com
http://www.laboratoire-hypnose.com

Mail : hype.ose@gmail.com
Fb : pank hno
Skype : pank.hno