Réflexion Estivale Part 11 / Support ou Tireur / Créer nos relations en conscience.

Vous remarquez que se dire « moi, je veux être un Support ou des gens qui me supportent », plutôt que des Tireurs, c’est peut-être moins facile que ce qui peut sembler. Nous sommes d’accord qu’il vaut mieux des bugs dans le logiciel, par le manque d’attention/énergie, parce que nous ne sommes pas en écoute, mais en mode automatique, de plaintes ou de raz le bol, que maintenir des relations avec des personnes qui ne cessent de nous tirer vers le bas. Alors comment va-t-on s’y prendre ? Est-ce que c’est facile d’avoir des Supports ? Est-ce qu’à l’instant, vous pourriez le plus objectivement possible trouver deux ou trois connaissances qui sont dans cette dynamique ?

Attention, les meilleurs potes, les conjoints ou les parents ne sont pas forcément des Supports, même s’ils sont cool avec vous. Il y a un petit travers, qui passe inaperçue c’est quand les personnes ne nous écoutent quasiment jamais sur des sujets importants pour nous et surtout qu’ils réorientent vers eux.

Quelle intention avez-vous dans cette dynamique de support ? Est-ce que vous vous supportez vous-mêmes ? Dans le sens est ce que vous êtes dans un dialogue interne qui se veut constructif ? Est-ce que vous passez votre temps à vous dire « mais quel con » ou « je suis vraiment qu’une m… ». Dans ce cas, vous pouvez supposer que ça ne va pas être particulièrement facile d’être un Support pour les autres et de vous en entourer. Je rappelle une nouvelle fois, nous n’avons pas besoin d’être parfaits pour commencer les choses.

C’est là où l’intention que l’on pourrait associer dans ce cas à la conscience de soi, de l’effort que nous souhaitons apporter. Vous remarquez sûrement que dans ce petit essai, je pourrais donner une idée de vous tirer, plutôt que de vous dire, « vous êtes géniaux, entourez-vous de personnes positives et de belles âmes, vous le méritez ». Je peux offrir l’impression que je vous dis « c’est difficile, tu ne peux pas te considérer comme support ou de t’en entourer ». Pourtant, plus je laisse filer les mots, plus je me rends compte que la transe avec laquelle je partage ces quelques mots n’a que pour but de vous supporter dans cette quête sans rentrer dans une démarche Pokemon, avec cette idée de « il n’y a que ça à faire ». Surtout que ce qui est le plus passionnant dans cette réflexion, c’est le travail que nous pouvons faire sur nous-mêmes pour avancer vers ce qui nous semble juste pour nous. La conscience de notre orientation, de nos pensées et comportements, de nos capacités à être un Support, comme celle de voir que sur des sujets, des périodes ou des personnes, nous n’en sommes simplement incapables et nous permet de mûrir.

La Suite et fin , demain…
Ne prenez que ce qui est bon et juste pour vous.
Be One
Pank Hno

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s