HnO Hypnosophie #99 : L’induction peut casser une transe thérapeutique

Plus je m’intéresse aux inductions et plus je me rends compte que la ‘toute puissance’ hypnotique que cela peut laisser à paraître, peut dans le cadre de la thérapie, aller à l’encontre de ce qui est positif pour le partenaire.

La connaissance est Partage
Ne Prenez que ce qui est bon et juste pour vous,
Be One
Pank

Publicités

Une réflexion sur “HnO Hypnosophie #99 : L’induction peut casser une transe thérapeutique

  1. Je suis bien d’accord, surtout à la première séance comportant l’anamnèse qui déclenche en effet par réaction à une recherche profonde intérieure une transe de conversation, et dans ce cas, une très légère induction suffira ( il suffit d’observer la personne qui souvent est déjà « barrée » dès qu’elle s’installe et qu’on lui suggère de se mettre à l’aise, de fermer les yeux, ou bout d’une à 10 mn maxi elle entre en transe profonde, sauf exception bien sûr, mais dans ce cas on s’en aperçoit aussi rapidement;-). On peut même dans ce cas opter pour une induction thérapeutique brève ( donc pas induction puis sujet à traiter, mais induction+sujet à traiter et c’est tout pour la première fois).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s