Les instantanées de Pank / Réflexions #2 : l’hypnose de suggestions et l’hypnose de transe

Il existe deux éléments essentiels pour travailler en hypnose :

  1. La transe, que je définis comme la communication entre le conscient et le subconscient en diminuant le facteur de jugement.
  2. Les suggestions, qui sont les informations et orientations proposées avec une intention spécifique par l’opérateur ou l’autohypnotiste.

Nous savons que l’hypnose est une discipline jeune qui se développe avec des tendances et des courants, ouvrant ainsi différentes façons de faire. Dans l’hypnose moderne, nous trouvons les écoles directes et les écoles indirectes.

Ce qui est intéressant, c’est que ces méthodes de travail sont presque opposées et pourtant elles permettent d’obtenir des phénomènes hypnotiques efficaces.

D’un côté, en hypnose directe, le praticien cherche à amener son partenaire à un niveau somnambulique. L’objectif principal est d’obtenir une transe hypnotique de qualité pour pouvoir provoquer des phénomènes tels que des blocages/amnésies ou des hallucinations, notamment pour l’anesthésie. L’induction et l’approfondissement sont mis en avant afin de permettre au consultant de vivre un « état » qui réagisse et réponde aux suggestions simples et directes.

D’un autre côté, en hypnose indirecte, le praticien joue avec les suggestions et la subtilité sémantique pour contourner le facteur de jugement. Cette approche ne vise pas immédiatement une transe de qualité, car celle-ci découle de l’habileté verbale du praticien. Les phrases, les silences, les confusions et autres techniques sont utilisés pour entraîner le consultant vers une plus grande suggestibilité et une moindre résistance aux suggestions. La profondeur de la transe reste secondaire dans ce cas.

En hypnose directe, la principale « difficulté » réside dans l’obtention d’une transe adéquate, idéalement somnambulique. Cependant, le travail des suggestions est beaucoup plus simple. Le consultant peut répondre verbalement et les suggestions sont formulées de manière simple et claire.

En hypnose indirecte, la principale « difficulté » réside dans la recherche des mots, des verbes et du style verbal et sémantique qui correspondent à la problématique du partenaire. La profondeur de transe et les phénomènes hypnotiques sont moins recherchés.

Dans cette simplification des styles, il peut être tentant de créer un modèle hybride des deux approches. Cependant, au-delà de ces deux particularités, il existe deux façons véritablement différentes d’aborder l’accompagnement. J’y reviendrai dans une autre réflexion instantanée.

Ne prenez ce qui est bon et juste pour vous.

Be one

Pank

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s